Cyclotourisme, l'histoire du premier voyage à velo au Cap Nord en hiver.

Cyclotourisme, l'histoire du premier voyage à velo au Cap Nord en hiver.

Avant Omar Di Felice, avant Lorenzo Barone, avant Dino Lanzaretti, pour ne citer que quelques-uns des cyclotouristes contemporains qui nous ont habitués aux entreprises de cyclisme dans les régions arctiques : tout d'abord, le premier à apporter un vélo au Cap Nord a été Rosario Palazzolo. C'était en 1993. Il n'y avait pas de réseaux sociaux pour documenter l'entreprise. Aucune trace, dans le sens d'aucun fichier Gps à vérifier ou à partager. Photos, vidéos, souvenirs.

Le cyclotourisme, le premier voyage en vélo au Cap Nord

Avant Omar Di Felice, avant Lorenzo Barone, avant Dino Lanzaretti, pour ne citer que quelques-uns des cyclotouristes contemporains qui nous ont habitués aux entreprises de cyclisme dans les régions arctiques : tout d'abord, le premier à apporter un vélo au Cap Nord a été Rosario Palazzolo.

C'était en 1993. Il n'y avait pas de réseaux sociaux pour documenter l'entreprise. Aucune trace, dans le sens d'aucun fichier Gps à vérifier ou à partager. Photos, vidéos, souvenirs.

Comme celle du maire qui a accueilli Rosario à son arrivée à vélo dans le Cap Nord et qui lui a dit qu'il était le premier à l'avoir fait, en hiver, bravant le gel, la glace et plus encore.

Cyclotourisme, l'histoire du premier voyage à velo au Cap Nord en hiver.

Rosario Palazzolo et le voyages au Cap Nord

Je connais Rosario depuis un certain temps. C'est à lui que je dois ma passion pour le travail de journaliste. J'ai également partagé plusieurs moments et kilomètres avec lui sur nos vélos, à travers l'Italie et l'Europe. Rosario Palazzolo, journaliste d'Il Giorno et directeur (pour la version italienne) de Runner's World, le magazine consacré à la course à pied le plus lu au monde, a un passé mais aussi un présent en tant que cycliste et voyageur à vélo. Même extrême.

Avant le grand exploit de 1993, Rosario, à l'été 1990, a atteint le Cap Nord avec quelques compagnons de voyage, au départ de Milan. Parfois, les meilleures aventures naissent pour le plaisir. Par pari. Et peut-être que je n'avais pas 18 ans quand j'ai placé le pari. Ce voyage d'été a été couvert en 45 jours (et 42 arrêts). « Aujourd'hui, pour planifier un trajet de 5 000 kilomètres, il m'aurait suffi d'aller en ligne et de consulter Google Maps pour tracer des routes, consulter des campings, des aires de repos et des lieux d'intérêt. Quelques mails, un coup d'oeil sur les réseaux sociaux. Et puis hors. A l'époque, mon seul outil était un vieil atlas et quelques photographies trouvées ça et là dans des livres de géographie, des magazines et parmi les photographies des vitrines des agences de voyages », raconte-t-il.

C'est au cours de cette très longue et belle aventure estivale que Rosario a rêvé et prévu de retourner à vélo au Cap Nord, mais cette fois en hiver.

Départ de Stockholm

"Quand j'ai pensé à Nordkapp '93, pour faire la traversée à vélo de la Scandinavie et notamment de la Laponie arctique, en réalité mon objectif final sonnait un peu comme un prétexte", raconte dans son carnet de voyage Rosario. « Rejoindre Nordkapp en plein hiver, faire du vélo… Je ne savais même pas si c'était possible. Quand j'ai commencé à planifier ce voyage, je ne savais vraiment pas si je serais capable de faire du vélo sur toute cette glace », ajoute-t-il. Rosario a partagé la préparation avec 3 amis : Pietro, qui roulerait avec Rosario, et deux autres en "support". Et puis vint le moment du « go » fatidique : « Le 13 janvier 1993 nous étions au départ, à bord d'un fourgon 4x4 que Pietro avait adapté aux campeurs de fortune, prévoyant aussi de pouvoir s'enliser dans la steppe en au milieu d'une tempête de neige".

Le groupe a atteint Stockholm d'où, le 18 janvier, le voyage à vélo a officiellement commencé. Avec deux vélos de montagne "Ganna" avec une configuration de descente pour un centre de gravité plus bas. Une mer de pièces détachées dont des roues à crampons. Vêtements d'alpinisme. Et des montagnes de sacs chauffants prêts à tout usage », se souvient Rosario.

Les premiers jours sont difficiles. Les jambes "ne tournent pas", le froid se fait sentir. Puis doucement Pendant neuf jours Pietro et Rosario ont pédalé le long de la côte intérieure de la Suède, celle qui surplombe la Finlande, atteignant des villes et villages pittoresques de plus en plus reculés, avec la neige qui, km après km, montait de plus en plus haut.

Le voyages, l'accident, Le père Noël

L'histoire de Rosario est pleine d'émotions. Des souvenirs émergent : le froid, la tension, les doutes, mais aussi la joie de partager un voyage si spécial et l'envie d'arriver à destination. La recherche de stations-service pour se rafraîchir et se réchauffer, un sauna et un repas chaud le soir, à l'arrivée, la difficulté de garder le vélo sur la glace, l'insécurité.

Le compagnon de voyage de Rosario, Pietro, a eu un accident. Et donc Rosario est obligé de continuer cette aventure seul. « Le vélo était mon monde. C'était pour encore 8 jours pendant lesquels ma seule compagnie était mes pensées. Parfois triste et bouleversé. D'autres surpris par tant de merveilles de la nature, si hostile et sauvage et pourtant si présente, forte", poursuit-il.

"L'entrée dans le cercle polaire arctique a plus ou moins coïncidé avec l'observation du premier renne. Animaux tranquilles (au contraire que vous croisiez un orignal, soyez prudent car il a un tonnage capable de vous renverser). Plus nous allions vers le nord, plus ils devenaient nombreux. Parfois trop, quand tu les croises placides pour te barrer la route », écrit-il.

Citant également la rencontre avec le Père Noël : « Depuis le jour du départ, dans ma tête je n'avais jamais eu l'angoisse d'atteindre l'objectif final. Non, ma première pensée en était une autre. Plus curieux et extravagant. Rencontrez à nouveau le Père Noël. Nous l'avions rencontré en 1990, lorsqu'en août, il nous attendait devant sa maison pour nous serrer la main et nous souhaiter un bon voyage. Cette fois son câlin et la drôle de façon de nous recevoir en nous faisant nous asseoir sur ses genoux pour écouter notre histoire étaient vraiment importants pour mon esprit ».

Cyclotourisme, l'histoire du premier voyage à velo au Cap Nord en hiver.

L'arrivé à vélo au Cap Nord :

"Où allez-vous? Oubliez ça, vous n'irez pas là-bas », lui a confié un chauffeur de camion deux jours avant son arrivée. Les deux jours peut-être plus difficiles, avec des températures glaciales et un vent cinglant qui a rendu les montées encore plus dures et les descentes encore plus redoutables. L'arrivée a eu lieu le 12 février 1993. "Je ne peux pas me tromper. Je ne peux pas l'oublier, car c'est mon anniversaire. À ce stade, le but n'est qu'un. Arrivez à l'embarquement pour Honninsvag le soir, pour pouvoir fêter l'anniversaire et le jalon », explique Rosario.

La dernière étape est marquée par de fortes variations de température, par la glace qui cède la place à la neige dans laquelle elle s'enfonce et qui devient un piège. « Le soir, nous étions confortablement installés dans la salle à manger de l'hôtel Honninsvag pour trinquer ». Rosario l'a fait. Et la sienne est sincère : « Je dois avouer que le dernier tour jusqu'au Cap Nord, une quarantaine de kilomètres, je ne l'ai pas fait à vélo, mais à bord d'une motoneige. Sur l'île, les rues étaient recouvertes d'un manteau de près de 5 mètres de neige. Ainsi, juste à l'extérieur de la ville, il n'y avait pas d'autre moyen de se déplacer qu'en motoneige. Expérience incroyable ". « Je n'ai jamais dit merci à mes coéquipiers qui, chacun à leur manière, ont contribué à réaliser un rêve incroyable », conclut ainsi son journal. Ce qui ne cite pas les propos du maire de la ville, qui l'a accueilli et l'a "baptisé" le premier de tous les cyclistes à avoir amené un vélo au Cap Nord en hiver.

Récit par Andrea Guerra


Rencontre Sportive avec des femmes célibataires sportives en France

   
 Tennis
 39 ans,Lussac-les-Chateaux
   
 Patinage
 28 ans,Paris
   
 Yoga
 32 ans,Paris
   
 Jogging
 27 ans,Villeurbanne
   
 Danse party
 37 ans,Paris
   
 Jogging
 37 ans,Marseille
   
 Aérobie
 37 ans,Thierville-sur-Meuse
   
 Jogging
 41 ans,Nevers
   
 Danse party
 44 ans,Mios
   
 Patinage
 40 ans,Thierville-sur-Meuse
   
 Crossfit
 29 ans,Metz
   
 Jogging
 34 ans,Paris